Aviation américaine des années 50/60

Aviation américaine des années 50/60

46th Fighter Interceptor Squadron

Le 46th FIS est l'un des deux escadrons de l'USAAF basés à Pearl Harbor le 7 Décembre 1941 qui a pu faire décoller trois P-36 lors de l'attaque japonaise, et abattre trois avions ennemis ce jour là.

Après avoir participé à la guerre du Pacifique sous le surnom de "The Skyriders", il est dissous en 1946.
Le 1er Novembre 1952, il est réactivé sur la base de Dover (Delaware) et intégré à la défense aérienne du Nord-Est des Etats-Unis. Le chasseur bi-place F-94B, puis F-94C, devient la monture des équipages du 46th FIS. Alors que le pilote est en place avant, le radar de cet intercepteur tout temps est contrôlé par un Radar Observer en place arrière.
L'unité sera ensuite transformée sur Sabre en 1958. 

Comme dans la plupart des escadrons de l'USAF, chacun des membres de l'unité porte une casquette style "Baseball" aux couleurs du squadron, comme celle présentée ci-dessous.



Les membres d'équipage de F-94 utilisent les tenues de vol standard de l'époque, dont la combinaison anti-G G-4A ou G-4B.



Ou le blouson de vol L-2B par dessus une combinaison K-2B.


Pendant la guerre froide, l'US Air Force et les constructeurs aéronautiques mènent des campagnes de recrutement dans les grands magazines, comme en témoignent cet "ad" (publicité), où l'on voit notamment un F-94 de la firme Lockheed.





Le F-94 est principalement équipé de roquettes pour détruire les bombardiers ennemis qu'il intercepterait au-dessus de l'Atlantique Nord. Sur cette photo, on voit un F-94 faire feu lors d'une rencontre des escadrons de l'USAF sur le range de tir de Yuma (Yuma Rockets Meet).
(Photo: David Boyle)


1955, Yuma Rockets Meet. Pilotes et officiers radaristes devant un F-94 de la 26th Air Division - Defense à laquelle appartient notamment le 46th FIS.
(Photo: David Boyle)



Les pilotes du 46th FIS sont en alerte 24h/24h et doivent être en mesure d'intercepter tout avion inconnu dans leur secteur de surveillance, sous la conduite des radars de la côte Est, et avec l'aide du radar de l'avion lorsque la cible est à portée. Ce sont heureusement presque toujours des avions de ligne perdus ou ne respectant pas leur horaire d'entrée dans la zone surveillée qui font l'objet d'interception par les escadrons de l'Air Defense Command.
(Photo: Pete Berezny)


1956: scènes de la vie quotidienne du 46th FIS, sur la base de Dover.



09/01/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres